3A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme :
quelques aspects de la réaction immunitaire.

Retour à l'accueil
des documents
pour comprendre

Les cślomocytes du ver de terre, un exemple de cellules immunitaires

Chap 1. La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée.

L'immunité innée ne nécessite pas d'apprentissage préalable, est génétiquement héritée et est présente dès la naissance.
Elle repose sur des mécanismes de reconnaissance et d'action très conservés au cours de l'évolution.

Très rapidement mise en oeuvre, l'immunité innée est la première à intervenir lors de situations variées (atteintes des tissus, infection, cancer).
C'est une première ligne de défense qui agit d'abord seule puis se prolonge pendant toute la réaction immunitaire.

La réaction inflammatoire aiguë en est un mécanisme essentiel.
Elle fait suite à l'infection ou à la lésion d'un tissu et met en jeu des molécules à l'origine de symptômes stéréotypés (rougeur, chaleur, gonflement, douleur).
Elle prépare le déclenchement de l'immunité adaptative.

Animation (avec ou sans légendes) des étapes de la phagocytose.
film de la phagocytose
animation concernant la réaction inflammatoire : permet de construire un schéma bilan

Problématique : Certaines fois la phagocytose pourtant très efficace ne suffit pas, et certaines maladies comme la diphtérie peuvent entraîner la mort de milliers d'individus (plus de 10 000 enfants par an en France à la fin du 19ème siècle). Certains individus sont néanmoins résistant à ces maladies, comment faire pour transférer leur immunité aux autres ?

Chap 2 : L'immunité adaptative, prolongement de l'immunité innée

Alors que l'immunité innée est largement répandue chez les êtres vivants, l'immunité adaptative est propre aux vertébrés.
Elle s'ajoute à l'immunité innée et assure une action plus spécifique contre des molécules, ou partie de molécules.

Les cellules de l'immunité adaptative ne deviennent effectrices qu'après une première rencontre avec un antigène grâce aux phénomènes de sélection, d'amplification et de différenciation clonales.

Les défenses adaptatives associées avec les défenses innées permettent normalement d'éliminer la cause du déclenchement de la réaction immunitaire.

Le système immunitaire, normalement, ne se déclenche pas contre des molécules de l'organisme ou de ses symbiotes.
Cela est vrai notamment pour la réponse adaptative.

Pourtant, les cellules de l'immunité adaptative, d'une grande diversité, sont produites aléatoirement par des mécanismes génétiques complexes qui permettent potentiellement de répondre à une multitude de molécules.

La maturation du système immunitaire résulte d'un équilibre dynamique entre la production de cellules et la répression ou l'élimination des cellules autoréactives.

l'immunité adaptative en schémas, film (images de synthèse), explications.

Réseau CANOPE

petit film sur la réaction immunitaire

Fred et Jamy : le système immunitaire

Avec Fred et Jamy, suivez une enquête passionnante au coeur du système immunitaire

Ouchterlony

Laurent Martorell, Champigny/Marne

Une animation sur la méthode d'Ouchterlony décrivant le protocole expérimental et le principe du test.

Preuve de spécificité des Ac.

Antigène-anticorps

Christine Moreels

une présentation powerpoint de la complémentarité de l'antigène avec l'anticorps correspondant (réalisée à partir du logiciel Rastop - INRP).

A vous de juger !

Antigène-récepteur T

Christine Moreels

une présentation powerpoint de la complémentarité de l'antigène avec le récepteur du lymphocyte T correspondant (réalisée à partir du logiciel Rastop - INRP)

A vous de juger !

Réponses aux questions qu'on peut se poser sur la vaccination sur vaccination-info-service.fr/

Chap 3 : Le phénotype immunitaire au cours de la vie.

Une fois formés, certains effecteurs de l'immunité adaptative sont conservés grâce à des cellules-mémoires à longue durée de vie.

Cette mémoire immunitaire permet une réponse secondaire à l'antigène plus rapide et quantitativement plus importante qui assure une protection de l'organisme vis-à-vis de cet antigène.

La vaccination déclenche une telle mémorisation. L'injection de produits immunogènes mais non pathogènes (particules virales, virus atténués, etc.) provoque la formation d'un pool de cellules mémoires dirigées contre l'agent d'une maladie.
L'adjuvant du vaccin déclenche la réaction innée indispensable à l'installation de la réaction adaptative.

Le phénotype immunitaire d'un individu se forme au gré des expositions aux antigènes et permet son adaptation à l'environnement.

La vaccination permet d'agir sur ce phénomène.

La production aléatoire de lymphocytes naïfs est continue tout au long de la vie mais, au fil du temps, le pool des lymphocytes mémoires augmente.

Vaccins et vaccination

Dossier réalisé avec la collaboration d'Odile Launay, professeur en maladies infectieuses à l'Université Paris-Descartes, coordinatrice du Centre d'investigation clinique Cochin-Pasteur (Hôpital Cochin, Paris) et du Réseau national de recherche clinique en vaccinologie (I-REIVAC), vice-présidente du Comité technique des vaccinations (HCSP) - Août 2015

des ressources (films, textes, animations...) sur l'ensemble du thème
pour mieux comprendre, pour aller plus loin...

« Ton étonnant système immunitaire », disponible en téléchargement sur le site de l' @ssim (association des collèges des enseignants d'immunologie des universités de langue française) – ouvrage de vulgarisation écrit par la société japonaise d'immunologie- agréablement illustré, il s'adresse à un public scolaire

Base pour les exposés

     
Documents de l'ancien programme : pour les curieux...

SimIMMUNO

Sébastien Warin, élève TS en 2005

Simulateur des défenses immunitaires de l'organisme humain basé sur les connaissances du programme de Terminale S. C'est l'oeuvre de Sébastien WARIN, (Ex)élève de Terminale S au lycée Jean Perrin de Lambersart (59).

SimImmuno tente de reproduire au mieux le rôle des acteurs des défenses immunitaires. Cette simulation s'effectue par cycle et met en oeuvre différents acteurs qui disposent d'une durée de vie en "cycle", différente selon le type d'acteur, décrémentée de 1 à chaque cycle. Le programme utilise un espace à 2 dimensions où évoluent les différents acteurs ...

Faites votre propre "expérience" ou laissez-vous guider par les modèles !

 

SIDA cycle VIH

Gilles Furelaud

Animation Flash

Très bien pour le cycle.

 

SIDA 3D

Toulouse

E et P Perez

Logiciel interactif et en 3D sur le thème du SIDA. Quatre modules :

  • description et cycle ;
  • cellules cibles ;
  • test Western Blot ;
  • évolution de la maladie (courbes).

Très bien fait, envisage les différents points traités dans le programme.

 

SIDA site

ALS = association de lutte contre le SIDA

site sur le SIDA : grandes questions, tout public.

Assez général, bien pour l'information "pratique".  

 
quiz hématologie  Prévu pour des élèves de SMS et donc trop complexe (notamment la distinction entre les différents granulocytes n'est pas à connaître pour des TS), s'y essayer peut être intéressant toutefois.  

circulation sanguine et lymphatique

Claude Perrin

Dans "biologie humaine", page 1.

Schéma annoté et trajets animés.

La RIMC

Laurent Martorell, Champigny/Marne

Ce diaporama présente la chronologie de la mise en place de la réponse immunitaire à médiation cellulaire (RIMC) c'est-à-dire par intervention des LT.