Couplage des événements biologiques et géologiques au cours du temps.

Retour à l'accueil des mots clés

Ammonites  

excellents fossiles stratigraphiques du Jurassique et Crétacé, disparus brutalement il y a 65 Ma. Céphalopodes proches des Nautiles actuels, marins, présentant une évolution rapide des espèces.

ammonite en pyrite du Cap Blanc Nez

Astéroïde  

petit corps céleste appelé météorite lorsqu'il tombe sur une planète.

Colonne stratigraphique  

représentation schématique de la succession des couches sédimentaires comme une tranche verticale découpée dans ces terrains. Le bord droit de la colonne évoque les résistances relatives des roches à l'érosion.
voir DIPAPORAMA Bidart. JM Moullet.
Cratère d'impact

dépression circulaire limitée par une bordure abrupte présentant un certain nombre de témoignages de la pression et de la forte température subies lors de la chute de l'astéroïde.

voir DIAPORAMA

Cratère de Chixulub  

dépression circulaire limitée par une bordure abrupte connue dans le golfe du Mexique grâce aux campagnes de prospection pétrolière et notamment des mesures gravimétriques.

Crise biologique

période "courte" des temps géologiques au cours de laquelle un grand nombre d'espèces différentes occupant des milieux différents disparaissent à l'échelle mondiale.

Dinosaures  

reptiles géants terrestres de l'ère secondaire, tous disparus il y a 65 millions d'années. D'autres reptiles géants existaient dans d'autres milieux à cette période : les Ptérosaures dans les airs, les Ichtyosaures dans les mers.

Faciès

définit un fossile lié à un milieu de sédimentation particulier : les coraux par exemple témoignent d'un milieu de sédimentation chaud.

Foraminifères

protozoaires marins (souvent microscopiques) élaborant un test calcaire et dont les fossiles constituent des repères stratigraphiques. La majorité des foraminifères planctonique a disparu il y a 65 millions d'années. source

Indices paléontologiques  

fossiles disparaissant brutalement au moment d'une crise, d'autre apparaissant et occupant les niches écologiques libérées.

Indices sédimentologiques  

enregistrement, au sein des roches, d'un phénomène exceptionnel affectant les êtres vivants mais aussi l'ensemble de l'écosystème, voir la terre entière. La couche d'argile noire et son taux anormalement élevé d'iridium sont des indices de la limite crétacé-paléocène.

Panache mantellique ou point chaud 

zone hypothétique de formation de magma située au sein du manteau et à partir de laquelle s'élève une colonne ascendante se traduisant à la surface de la lithosphère par des manifestations volcaniques. Les Trapps du Dekkan seraient dus à la naissance du point chaud aujourd'hui situé sous l'île de la Réunion (et alors en début de fonctionnement).

http://www.vulcania.fr/

Tectonique des plaques  

hypothèse, solidement étayée, selon laquelle la partie superficielle de la Terre (lithosphère) est formée de plaques rigides « flottant » sur l'asthénosphère déformable. On distingue trois sortes de limites entre les plaques : les zones d'accrétion (ou d'expansion), de subduction, les failles transformantes.

Trapps  

empilement de coulées de lave régulières et horizontales, épaisses de 5 à 15 m , sur des surfaces atteignant plusieurs milliers de Km2 .

source

Retour à l'accueil des mots clés